Du sable et des cailloux aux océans virtuels

6 décembre 2016 - 21:17

Du sable et des cailloux aux océans virtuels

Adepte de la compétition en quad, Catherine Keramidas, cathgaz connaît beaucoup plus le désert marocain que les étendues maritimes. Grande joueuse de Virtual Regatta, elle participe ici à son défi de l’hiver en attendant de nouvelles compétitions. « Je ne sais plus à quand remonte ma première participation au jeu mais c’est grâce à un ami que je m’y suis inscrite. Je ne suis pas du tout une grande adepte de la mer et de ce qui gravite autour. Mon truc c’est plus le 4x4 et le quad. En revanche j’adore la navigation, trouver son bon cap avec la bonne combinaison de voile, avoir le meilleur compromis. J’ai déjà participé 13 fois au Rallye des Gazelles et les similitudes sont assez nombreuses car nous devons sans cesse régler notre route et trouver le bon passage. Le but de ce rallye est de faire le moins de kilomètres possible entre les balises, le tout sans GPS. C’est aussi une forme d’endurance et une très bonne école de navigation terrestre. Sur le jeu du Vendée Globe Virtuel on apprend la géographie et ça me fait pas mal voyager. Du coup je m’intéresses plus facilement aux véritables marins de la course. J’adore. Je me connecte surtout sur mon ordinateur le matin et le soir et un peu la journée via mon téléphone. Je suis assez contente de ma route mais j’ai désormais un gros dilemme car devant moi j’ai l’anticyclone de Sainte-Hélène et franchement je ne sais pas trop comment m’y prendre pour le traverser. C’est chaud. Le Vendée Globe Virtuel est mon entrainement de l’hiver, ehhehe »

Commentaires